Plateforme internationale de médiation
I Groupe d’échange et d’expérimentation I

© Salam Yousri – The Choir Project

L’aventure a vu le jour à l’automne 2020. Un projet international en pleine crise sanitaire ?! Plus qu’un rêve, ça avait l’air d’une utopie. Comment imaginons-nous la société future ? Est-ce que la médiation culturelle peut contribuer à l’inventer? Et si c’était le cas… existent-ils de bonnes recettes, des pratiques inspirantes à faire circuler, à transmettre ?

Il nous a fallu presque un an pour réunir un groupe de travail composé d’opérateurs.trices culturels.les, d’artistes et de médiateurs.trices sur un projet collectif autour de la médiation culturelle ; un projet qui tisse des liens profonds entre des actions ancrées localement, dans une grande toile s’étirant entre villes des pays européens et arabes, de Tanger à Berlin, en passant par Ramallah, Le Caire, Tunis, Béjaïa et Florence.

Notre groupe implique des partenaires actifs.ves dans des territoires où des projets passionnants émergent, qu’il s’agisse d’espaces de résistance ou de villes qui interrogent leur relation au patrimoine et aux identités. Chacune de ces initiatives porte une vision de la médiation comme expérimentation sociale et politique, et contribue à la réappropriation de l’espace culturel collectif.

En savoir plus sur le projet : télécharger la présentation du projet

Ce projet est conçu en étroite collaboration avec :

Gilles Suzanne Aix-Marseille Université I Marseille
Lorena Hernández Puerta Studio Loka I Marseille
Sandra Iché Travaux Publics  I Marseille
Lamia Lataf Think Tanger I Tanger
Maria Daif Opératrice culturelle indépendante I Casablanca
Chiara Damiani Amir Project I Florence
Aissam Nacereddine Association Project’Heurts I Béjaïa 
Hakim Abdelfattah Opérateur culturel indépendant I Béjaïa 
Rym Ben Mansour Association Actif I Tunis
Abhishek Nilamber Savvy Contemporary I Berlin
Salam Yousri The Choir Project I Le Caire
Brigitte Boulad FilmLab Palestine I Ramallah

Nos autres complices marseillais.es:

Rim El Hossamy, professeure d’arabe au Lycée Montgrand
Pierre Poncelet, réalisateur intervenant à Lieux Fictifs et responsable de la programmation du Studio image et mouvement
Nabil Allik, CIERES
Driss Elhachami, professeur d’arabe au Collège Marseilleveyre

Que se passe-t-il pendant le festival d’Aflam 2022 ?

Du 28 mars au 3 avril:

Notre groupe de partenaires, accompagnés d’apprentis et de collègues, est en voyage d’immersion à Marseille !

Du 28 mars au 1er avril:

Deux ateliers de médiation:
– un atelier dans la prison des Baumettes, animé par Salam Yousri et documenté par Gilles Suzanne, en partenariat avec Lieux Fictifs ; 
– un atelier en correspondance entre des jeunes de Béjaïa (Algérie) et de Marseille, animé par Hakim Abdelfattah et documenté par Lorena Puerta.

Samedi 2 avril:

Focus sur l’Atelier du Futur
Une réunion du réseau
Une rencontre internationale de médiation: à la recherche de l’atelier du futur à 14 heures au Forum de l’Auditorium, au Mucem.

Ce projet est réalisé grâce au soutien de la Région Sud : 

Autres partenaires financiers :