Tout au long de l’année, Aflam développe des actions de médiations, avec une programmation accessible au plus grand nombre, afin de créer des liens entre publics et œuvres cinématographiques issues du monde arabe.

En lien avec les thématiques retenues dans la programmation annuelle des Écrans, la médiation propose des ateliers et des actions auprès de nos partenaires scolaires, sociaux et culturels.

Ces ateliers reposent sur des propositions simples de création collective et /ou d’éducation artistique. Ils sont conçus en lien avec l’artiste et nos partenaires – professeurs, éducateurs et référents des milieux scolaires et sociaux. Certains principes sont mis en avant : impliquer un intervenant expérimenté et la(es) structure(s) partenaire(s) dans la construction de l’atelier, construire les ateliers sur place, réunir différents publics pour former des groupes cohérents, offrir des moments qui mélangent le ludique / la création, distinguer la conduite de l’atelier du temps de restitution pour laisser de la place à l’imprévu et au spontané.

Les Ateliers réguliers

Depuis le début de l’année 2021, Aflam propose un atelier ciné-débat au centre social Agora dans le quartier de La Busserine à Marseille. Animés par les cinéastes Katia Saleh et Samy Chaverou, ces temps collectifs prennent la forme d’un parcours combinant découverte cinématographique, initiation au cinéma, expression de soi et création.

Printemps, lancement du ciné-débat

En mai 2021, le film Honeyland a été présenté aux habitant.e.s du quartier à l’occasion de la semaine « Nature et biens communs », accompagné d’une exposition de l’apiculteur Hicham Kabbache, et d’une activité avec un jeune public autour de la table mash up. Cette année, Katia souhaite développer avec les participantes une expérience plus pratique sous la forme d’une expression audiovisuelle stimulée par les ciné-débats et inspirée par leur quotidien.

Automne, plongée dans les ateliers !

En réponse à l’invitation de l’association Hatoup, le ciné-débat s’enrichit d’un parcours pour les enfants autour de la thématique de la mer. Parallèlement aux rencontres avec les plus grands, des séances sont organisées avec la classe de CM1/CM2. En partant du film de Louis Malle Le monde du silence, les enfants ont pu explorer les modes narratifs au cinéma et découvrir l’exploration scientifique en milieu marin. Occasion également de se projeter dans la réalisation collective d’un petit objet cinématographique documentaire… à suivre !

Les Écrans d’Aflam reposent sur un temps de programmation collective, sous forme d’un atelier trimestriel. Le principe est simple : de la sélection à la projection du film, les participants endossent le rôle de programmateurs, choisissent le film du mois et animent les débats avec le public.

L’atelier Ciné’dialogue est né d’une envie de croiser un temps de découverte culturelle avec la transmission de savoir-faire. Ainsi, l’atelier a pour finalité la traduction d’une œuvre cinématographique, de ou vers la langue arabe.

Soutenu par le réseau Canopé, cet atelier s’adresse à des élèves en apprentissage de la langue arabe ou en option civilisation orientale, il a pour objectif :

> la rencontre avec des professionnels des domaines linguistique et cinématographique,

> la découverte des métiers du cinéma en s’appuyant sur la traduction.

L’atelier Écriture propose à des élèves d’explorer l’univers de un ou plusieurs films à partir de consignes ludiques d’expression écrite.

Guidés par Mathilde Chèvre (écrivaine et éditrice), et avec le concours de Driss El Hachami (professeur de langue arabe au collège Marseilleveyre), les élèves du collège Marseilleveyre ont composé des récits et illustrations, inspirés des films du festival.

Les participants de l’atelier Jury découvrent une sélection de la programmation et ont la possibilité de rencontrer et de discuter avec les réalisateurs. Lors de la séance de clôture du festival, ils décernent leur prix au film de leur choix.

L’objectif de cet atelier est de donner l’occasion à des élèves de la section Bac Accueil de s’exercer à leur futur métier dans le cadre d’un événement professionnel et culturel.

Organisé avec l’association Lieux Fictifs, cette proposition nouvelle s’adresse au public en situation de détention ; il repose sur des temps d’échanges et de rencontres avec les réalisateurs autour de la programmation du festival

Les Ateliers événementiels

Le point de départ de l’atelier est la découverte d’un film, son esthétique et son imaginaire. L’artiste invité, illustrateur ou dessinateur, donne des consignes simples aux jeunes participants qui réalisent une série d’affiches originale et collective…

L’atelier se déroule autour de la table Mash up : un dispositif d’initiation au montage ludique pédagogique et collectif. L’objectif est de créer un film en s’appuyant sur la programmation d’Aflam…

Proposé et dirigé par la réalisatrice Katia Saleh, l’atelier réalisateur a pour objectif d’initier des amateurs à la réalisation de vidéo, de les accompagner dans la conception de films courts au travers de chaque étape : écriture, tournage et montage. Les participants ont été invités à réaliser un film court qui s’approche de la forme de l’autoportrait et qui s’inspire de leurs vécus personnels.